Les intérêts d’un vitrage chauffant

Avec les différents mouvements écologiques qui prennent de l’ampleur à travers le monde, la réduction de la consommation d’énergie est devenue indispensable. Dans ce cadre, de nombreux dispositifs ont été mis au point, dont le système de vitrage chauffant. Avec lui, le chauffage traditionnel dans une maison pourrait être remplacé.

Le fonctionnement d’un vitrage chauffant

Le vitrage chauffant ressemble physiquement au vitrage classique, mais durant la fabrication du verre, des microparticules métalliques y sont insérées et ils restent invisibles à l’œil nu. Ces microparticules vont être alimentées par du courant électrique, et elles vont agir comme une résistance pour dégager de la chaleur. Pour l’instant, ce dégagement de chaleur ne se fait que sur un côté de la vitre, mais les technologies futures pourraient en faire autrement. Il faut noter que contrairement au chauffage traditionnel qui a recours à un système de convection, en réchauffant l’air ambiant, le vitrage chauffant agit comme le rayon de soleil, en chauffant les objets. Avec ce principe, il dispose d’une performance plus accrue, et consomme donc moins d’énergie. Malgré ces avantages, il faut reconnaître que le coût du vitrage chauffant est encore très élevé. En effet, son prix au m² peut atteindre les 1.200 euros avec toutes les installations nécessaires. Toutefois, il est possible de le considérer comme un investissement à long terme, qui peut s’amortir avec les gains obtenus avec la réduction de la consommation d’énergie. Une simulation sur plusieurs années pourrait alors ressortir les plus intéressants des systèmes existants.

Les utilisations

Dans le contexte actuel, ce sont surtout les pays qui se trouvent dans les zones les plus froides de la planète qui utilisent beaucoup le vitrage chauffant. Cependant, les pays comme la France pourraient s’y intéresser très vite à cause de ses avantages et à cause des éventuelles nouvelles règlementations thermiques. Il faut savoir que ce type de vitrage peut être utilisé dans toute la maison, avec la face chauffante tournée vers l’intérieur. Toutefois, dans le cas où l’objectif est d’éliminer le givre ou la neige sur les fenêtres, il faut alors installer la face chauffante des vitres vers l’extérieur. Au niveau esthétique, le vitrage chauffant n’a pas de différence par rapport au système à double vitrage, de même qu’au niveau de l’isolation thermique. Le dispositif peut également être installé sur les piscines d’intérieur, afin d’éliminer les condensations formées par l’eau, et rendre les vitres les plus transparentes possible. Par ailleurs, l’installation d’un vitrage chauffant est très complexe, car en plus de poser les vitres correctement, il faut aussi brancher les circuits électriques, qui doivent être cachés dans les habillages des portes ou des fenêtres, sans risquer de se casser avec les ouvertures et fermetures fréquentes.

Le vitrage chauffant peut être très intéressant à cause de sa capacité à se substituer aux radiateurs traditionnels encombrants et énergivores. Cependant, son coût est encore très élevé, et seuls quelques privilégiés ou ceux qui habitent dans les pays très froids qui en utilisent à l’heure actuelle. Malgré cela, il faut reconnaître que le vitrage chauffant semble être promis à un bel avenir.

richard
 

Click Here to Leave a Comment Below 0 comments

Leave a Reply: