Les principaux outils nécessaires pour un vitrier

Le métier de vitrier est assez délicat, car il nécessite une grande technicité, ainsi que divers outils spécifiques. Ces derniers sont très utiles pour mener à bien toutes les tâches complexes que le spécialiste doit exécuter. Certains sont relatifs aux vitres en particulier, et d’autres servent durant l’installation, mais il faut aussi compter sur quelques accessoires indispensables.

Les outils pour les vitres

Le premier outil qu’un vitrier doit avoir est le coupe-verre. Il est destiné à découper les vitres selon les dimensions voulues d’une manière rectiligne et uniforme. Equipé d’une manche pour son maintien, ainsi que d’une tête à molette ou à diamant, il est très efficace pour tracer des lignes sur les vitres afin de délimiter les zones à découper. Les grugeoirs qui se trouvent alors sur le côté de l’outil vont servir à casser les vitres en suivant les lignes tracées. Pour faire des coupes circulaires, un autre outil appelé tournette est nécessaire. Elle est semblable à un compas, mais qui est équipé d’une ventouse pour se coller à la vitre. Le traçage se fait aussi à l’aide d’une tête à molette ou à diamant. Par ailleurs, pour les vitres qui doivent être percées, il faut utiliser un foret spécifique pour le verre sur une perceuse, sans utiliser la fonction percussion de celle-ci.

Les besoins pour les installations

Pour les installations des vitres une fois qu’elles ont été découpées, divers outillages sont à disposition. Les plus simples sont les couteaux à mastiquer ou à démastiquer, qui vont servir à enduire les vitres de mastic au niveau des jointures avec leur support. Dans le cas où les vitres seront fixées avec des clous, il faut utiliser un marteau de vitrier, qui a une taille réduite par rapport à un marteau classique, mais qui permet d’avoir une grande précision. Sinon, un pistolet à vitrer peut la substituer, qui n’est autre qu’une cloueuse mécanique. Avant de fixer une vitre, il faut qu’elle soit d’abord bien positionnée. Pour cela, le vitrier utilise une spatule à lever, et éventuellement une ventouse et des cales d’épaisseur.

Les accessoires

Les accessoires les plus courants sont les clous spéciaux pour vitrier, qui sont fins, courts et n’ont qu’une tête très fine aussi. Toutefois, il est possible de les substituer par du mastic. Dans ce cadre, plusieurs types sont disponibles, comme du mastic acrylique blanc, du mastic acétique silicone ou du mastic à l’huile de lin. Il faut savoir que ces accessoires sont utiles pour installer des vitres sur du bois, mais sur de la menuiserie en alu, ce sont des joints en caoutchouc qu’il faut utiliser, avec de la colle adaptée.

En plus d’une technique bien maîtrisée, un vitrier a aussi besoin de différents outils bien propres au métier pour pouvoir accomplir ses missions. Selon les types d’installation à effectuer, ces outils peuvent varier. Il est ainsi plus judicieux de faire appel à un professionnel lorsqu’il y a des interventions à faire, car même en ayant une âme de bricoleur, les opérations à effectuer, ainsi que les outillages nécessaires sont très complexes.

richard
 

Click Here to Leave a Comment Below 0 comments

Leave a Reply: